CLAPIERSDEMOCRATIEECOLOGIEURBANISME

Le véritable bilan du maire sortant est édifiant. Le béton coule à flots, nos impôts ont été augmentés pour la 1ère fois depuis 2008, l’endettement de la commune explose et sa capacité d’autofinancement se réduit comme peau de chagrin. Et pour couronner le tout, le maire sortant a financé plus de 1,5 millions € de dépenses inutiles. Bonne lecture.